Français

5 aptitudes pour une gestion efficace de l’équipe TI

5 aptitudes pour une gestion efficace de l’équipe TI

Le directeur informatique est un artiste pluridisciplinaire au cœur de l’entreprise. Virtuose de la technologie avec une tendance marquée pour la communication, il sait faire preuve d’un  ensemble de compétences et de qualités transversales telles que la négociation ou la gestion.

En revêtant les différents chapeaux qu’il incarne, le directeur du service informatique dispose de nombreuses méthodes et outils qui peuvent l’aider à performer dans ses tâches quotidiennes, tout en suivant le rythme du métronome induit par les activités au sein de l’entreprise. Le véritable art derrière chacun de ses savoir-faire est de lire la partition complexe de la structure organisationnelle dans laquelle il évolue tout en maniant plusieurs arts à la fois pour optimiser ses tâches et la gestion de son temps. Voici quelques aptitudes qui supportent l’efficacité d’un directeur informatique :

Le Directeur TI : le chef d’orchestre

Le directeur TI fait profil de chef d’orchestre : il doit coordonner le jeu des différents départements qui se rattachent au sien. Une bonne compréhension et un bon accordement des différentes relations qu’entretiennent les professionnels qui l’entourent sont nécessaires pour avoir une vue d’ensemble sur les dossiers en cours et les défis à relever dans son quotidien. L’analogie avec le rôle d’un chef d’orchestre est significative. En effet, le directeur informatique a pour fonction de rendre cohérent le jeu de l’ensemble de ses collaborateurs et d’orienter les actions en lien avec la vision stratégique, de même qu’un chef d’orchestre a pour tâche de rendre cohérent le jeu des musiciens et d’orienter l’interprétation des œuvres en fonction du choix du répertoire. Cette compréhension globale est donc un prérequis pour gagner du temps et opérer les bonnes manœuvres pour atteindre ses objectifs.

Architecte du système informatique

Et plus qu’un chef d’orchestre, pour pouvoir optimiser son temps, le directeur du système informatique doit être doublé d’un architecte. De fait, tel l’architecte qui a pour mission d’organiser minutieusement les espaces et les volumes puis d’en conduire la construction, le directeur informatique doit recourir à l’éventail de ses connaissances pour analyser et interpréter les rapports de performance et poser les actions qui en découlent. Un suivi efficace des rapports de performance et des tableaux de bords appropriés est nécessaire. Des outils de gestion de services peuvent l’aider dans ce sens, car ils permettent l’obtention de rapports et de tableaux de bord en lien avec les indicateurs de performance préétablis. Cela apporte non seulement une vue d’ensemble optimale des activités de la compagnie, mais en plus, l’efficacité dans la prise de décision.

Versatilité et priorisation des tâches

Une autre façon pour les directeurs des départements informatiques de gérer au mieux leur temps est d’avoir recours à l’automatisation des processus. La réalité de travail des gestionnaires de TI s’apparente également à celle d’un jongleur qui doit composer avec une multitude de tâches très variées tout au long de la journée, passant de l’une à l’autre avec adresse. Aussi, l’automatisation des processus permet de prioriser les tâches, d’en mesurer la rapidité d’exécution tout en affichant une transparence dans leur réalisation. Cette façon d’optimiser le temps des gestionnaires a l’avantage de mettre l’accent sur la priorité à accorder à chaque tâche dans un souci de rendement et de flexibilité, là encore des éléments à prendre nécessairement en compte pour un directeur informatique.

Leadership communicatif

Dans une compagnie comme dans une troupe de théâtre, chaque individu a un rôle à jouer et tous se donnent la réplique. Quoi de plus naturel que de communiquer efficacement pour sauver du temps et des incompréhensions, s’assurer que chacun connaît tous les tenants et aboutissants des enjeux organisationnels ou de ses tâches. Par conséquent, afin d’optimiser son temps, le directeur informatique doit également avoir un excellent esprit d’équipe et faire confiance à ses collaborateurs de façon suffisante pour leur déléguer des tâches. La tentation de tout gérer seul est grande tant les tâches s’accumulent mais ne se ressemblent pas ; or la meilleure façon d’y faire face est de s’aider de son équipe pour équilibrer et répartir les forces plus efficacement. Grâce aux solutions logicielles ITSM sur le marché, les prestataires de services et leur département informatique peuvent d’ailleurs plus facilement se répartir les tâches et permettre aux gestionnaires de déléguer tout en gardant une vue d’ensemble de l’allure à laquelle sont exécutées les tâches.

Connaissances approfondies

Le domaine de l’informatique dans une entreprise touche à des concepts importants tels que la sécurité, l’amélioration et la simplification des procédures, les nouvelles TIC.  Se tenir à jour par rapport à l’ensemble de ces concepts ou des concepts associés à leurs projets est un élément essentiel pour les professionnels des TI, notamment parce que ce sont des notions qui évoluent très rapidement. Comme le philosophe pose un regard contemporain sur l’ensemble des concepts qui nourrit ses réflexions, le directeur TI optimise son instant présent grâce à une bonne connaissance des concepts avec lesquels il travaille. Une mise à jour régulière lui permet d’avoir une idée claire des outils qui existent, des solutions qui sont disponibles et donc, de poser des décisions éclairées dans le cadre de ses fonctions.